Une vision commune porteuse de sens

Proposer ensemble une vision pour une Wallonie nouvelle, souhaitable, ambitieuse, crédible et réalisable, avec plusieurs trajectoires possibles pour l’atteindre.

Scroll
Introduction

Une économie au service de la société

Dès son lancement en 2019, les participants à la démarche prospective organisée par l'Union Wallonne des Entreprises (UWE) Odyssée 2068 - entrepreneurs, mais aussi membres de la sphère de l'État ou de la société civile - se sont interrogés sur l'état que devait atteindre la Wallonie à cet horizon lointain. Dépassant d'emblée les objectifs d'attractivité ou de compétitivité, ils ont mis en avant l'idée d'harmonie. La référence au développement durable est explicite puisque, dès 1987, le rapport intitulé Notre avenir commun, rédigé par la Première ministre norvégienne Gro Harlem Brundtland pour les Nations Unies, mettait l'harmonie entre les êtres humains et entre l'être humain et la nature au cœur du développement mondial. Cette harmonie peut être comprise comme la combinaison réussie de tous les éléments (économiques, sociaux et environnementaux) du système dans lequel les citoyennes, les citoyens et les entreprises s'inscrivent, de la Wallonie à la planète. C'est d'ailleurs dans cette même logique que, l'Union Wallonne des Entreprises a fait siens les Sustainable Development Goals (SDG-ODD) qui, dans dix-sept domaines, doivent contribuer à assurer la paix et la prospérité pour tous les peuples et la planète.

Ainsi, avec ses partenaires, le monde de l'entreprise en Wallonie veut-il mettre l'économie au service de la société et devenir un modèle de résilience, c'est-à-dire renforcer sa capacité à appréhender les mutations en cours et à relever les défis du futur. Cette Wallonie de l'avenir, lien collectif et projet commun, l'UWE Odyssée 2068 la voit donc à la fois prospère, inclusive et plus respectueuse des équilibres entre l'être humain et la nature.

Pour la Wallonie, la transition vers le développement durable inclut la nécessité fondamentale de la création de valeur, nécessaire notamment pour financer la recherche, réaliser les investissements massifs nécessaires en matière énergétique, mener des politiques relevant favorablement le défi climatique tout en assurant la cohésion sociale et territoriale. Le Rapport Brundtland nous éclaire encore lorsqu'il indique, parmi les sept exigences de la durabilité, la nécessité de disposer d'un système économique capable de dégager des excédents et de créer des compétences techniques sur une base soutenue et autonome. Une réconciliation se dessine entre l'esprit d’entreprendre et la conscience sociétale, y compris le droit de chacune et de chacun au bonheur et à la qualité de vie. Celle-ci nécessite l'implication de chacune et de chacun dans la construction de son avenir. Ce qui s'affirme comme une véritable émancipation ne pourra se faire que par l'éducation, ressource essentielle et centrale, et par la formation tout au long de la vie, fondatrices de la place que tout citoyen doit se forger dans la société à laquelle il prend part.

Cette nouvelle Wallonie qui se construit dans un horizon de cinquante ans aura besoin de valeurs renouvelées. Elle les fondera notamment sur sa capacité à se remettre en question et sur l'acceptation de l'échec.  Elle jettera de la sorte les bases d'une nouvelle confiance en soi permettant à chacune et chacun de s'impliquer avec agilité et esprit d'entreprendre pour atteindre des niveaux d'excellence dans une réelle ambition sociétale.

Qu'est-ce qu'Odyssée 2068?

Quatre finalités comme autant d'objectifs ultimes

La vision portée par l'Union Wallonne des Entreprises s'articule autour de quatre finalités:

Pourquoi Odyssée2068?
Conclusion

Des générations volontaristes pour un avenir maîtrisé

La Wallonie de 2068 s'est construite à partir des nouvelles ressources qu'elle avait été capable de mobiliser, notamment à partir des initiatives de l'Union Wallonne des Entreprises et de ses partenaires : entrepreneurs, bien sûr, mais aussi fonctionnaires, chercheurs, travailleurs, syndicalistes, enseignants, médecins et membres de la société civile.

Cette Wallonie du renouveau a fait sienne l'idée que l'entreprise, sous ses différentes formes, et l’esprit d’entreprendre étaient au cœur de toute recherche de bien-être collectif. Cette entreprise plus soucieuse de l'innovation constante et soutenue, plus respectueuse de la biosphère, plus responsable sur le plan sociétal est devenue le moteur du redéploiement et du succès de la Wallonie.

À l'horizon 2068, la Wallonie dans son ensemble partage une vision commune porteuse de sens. Son mode de fonctionnement devenu moins individualiste est basé sur une collaboration constructive, tolérante et garantissant les libertés individuelles. Ces valeurs mobilisatrices désormais bien ancrées tracent, génération après génération,  la voie volontariste de toutes et tous pour un avenir maîtrisé dans lequel la Wallonie est redevenue une des régions les plus prospères et une des sociétés les plus harmonieuses d’Europe, où chaque citoyen peut apprendre, se développer, se sentir utile (définir et assumer son rôle sociétal) et assurer l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée.

Quelle est l'originalité de la démarche Odyssée2068?